Les initiales, pourquoi ça marche ? Partie 2

Nous avons vu comment le choix du réseau nous permet de garantir la production d'une armure de base où l'on veut sur le tissu ( voir :  Les initiales, pourquoi ça marche ? Partie 1 ).

Nous allons voir maintenant comment dessiner le rentrage sur le réseau pour minimiser les perturbations d'un graphique sur l'ensemble du tissu.

Pour mettre en évidence les liens qui existent dans la largeur d'un rentrage, nous allons partir de la technique traditionnelle des blocs, qui sera finalement un cas particulier de la méthode des initiales.

Nous proposerons ensuite une étude des rentrages "pseudo-suivis" ; des rentrages sur initiale suivie à trame constante.


Vous devez d'abord vous connecter et être abonné avant de pouvoir lire cet article.
Si vous n'avez pas de compte, créez-en un, en cochant la case "S'abonner" :
Créer votre compte

Si vous avez un compte, connecter-vous ; puis abonnez-vous si vous ne l'êtes pas déjà :
Se connecter